Noah Rod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noah Rod

Message par Florida Panthers le Mar 25 Nov - 14:34

On avait aussi perdu Scherwey et Baertschy avec cette relégation des novices. Comment ce serait passé la finale 2013 avec ces 2 joueurs ?



Noah Rod: «Comme je suis à Genève, je suis obligé de moins aimer Fribourg»
Noah Rod a crevé l’écran la saison dernière avec Genève après avoir donné ses premiers coups de patin à Fribourg. © Eric Lafargue





25.11.2014




Trajectoire • Révélation de la saison dernière, l’attaquant est le plus Fribourgeois des Genevois. Son père Jean-Luc l’avait mis sur les patins à trois ans, à Saint-Léonard.


Patricia Morand


Il suffit parfois de peu de chose pour faire basculer un destin. Révélation de la saison dernière sous le maillot genevois, notamment grâce à un penalty magistral en play-off, Noah Rod en est la preuve vivante. Alors qu’il avait trois ans, son père Jean-Luc l’a mis sur les patins sur la glace de Saint-Léonard. «J’étais entraîneur à l’école de hockey de Fribourg et je l’ai pris avec moi. Il a commencé comme ça… Il est devenu mordu», se souvient le paternel, joueur de Gottéron de 1986 à 1990, avant l’arrivée de Slava Bykov et Andrej Khomutov sur les bords de la Sarine. «J’ai vu quelques vidéos de l’époque», assure le fiston. «Ses potes m’ont aussi raconté. Il n’était pas si mal, mais il s’est blessé…»

Histoire de novices

Noah Rod a disputé un tournoi avec les bambinis de Gottéron. Ses parents ont divorcé et il a suivi sa maman à Morges. «J’avais une double licence. Je jouais un week-end avec Morges et le suivant, lorsque j’étais chez mon père, avec Gottéron», se souvient le jeune homme qui pratiquait aussi le inline hockey avec Givisiez. A l’adolescence, il était question qu’il poursuive sa formation de hockeyeur chez les Dragons. Comme les novices fribourgeois avaient été relégués des élites, il a dû revoir ses plans. «Pour rester dans les sélections nationales juniors, il devait continuer à jouer avec des élites» rappelle le père Jean-Luc. les novices fribourgeois ont retrouvé leur place dans la catégorie supérieure. Mais Noah venait de signer à Genève. Un contrat de formation porte sur plusieurs saisons pour des questions financières… Las pour Gottéron dans ce cas. Le jeune attaquant a poursuivi son apprentissage. «Je ne regrette rien. Je vis dans une belle ville», observe-t-il. Il a tapé dans l’œil de Chris McSorley, mais également dans ceux des recruteurs de NHL. «J’ai beaucoup de bons souvenirs de la saison dernière. Le plus important, c’est le penalty (face au portier de Lugano Merzlikins/ndlr). Mais aussi la Coupe Spengler, même si je n’ai pas joué!»

Repêché en 53e position par les Sharks de San José l’été dernier, le plus Fribourgeois des Genevois a tourné un bout d’essai durant un camp. «J’ai vécu une semaine comme les joueurs de NHL», dit-il. «C’était une belle expérience. J’ai appris beaucoup de choses, mais je me suis aussi fait des potes.» L’attaquant rêve de jouer dans le plus prestigieux championnat du monde. Il en a fait un objectif. «J’espère pouvoir bientôt traverser l’Atlantique. Mais là, je suis encore lié une année et demie avec Genève. Ensuite, je me verrais bien entrer dans le système par la ligue américaine.» Le jeune homme de 18 ans sait ce qu’il veut.

Noah Rod a crevé l’écran la saison dernière. Rentré dans le rang cet automne, il n’a pas encore trouvé le chemin des filets. «Je ne marque pas trop de points», avoue-t-il. «Mais Chris McSorley me fait confiance et me donne des responsabilités. C’est ce qu’il me faut.» Dans le vestiaire des Vernets, Rod écoute les conseils de Bezina ou de Lombardi. «Ceux qui ont le plus d’expérience», précise le jeune homme. Au civil, il s’en remet à son entraîneur Chris McSorley, à son agent ou à son père. «Je prends toujours une décision après avoir entendu quelques avis. Mon père peut me conseiller pour la vie de tous les jours. Par contre, le hockey a beaucoup changé.»

«Un titre avec Genève»

Chaque retour sur la glace de Saint-Léonard n’est pas anodin pour l’attaquant. «Mon papa habite le canton de Fribourg et Gottéron, c’est le club que je suivais quand j’étais petit. Mon petit frère y joue. Mais comme je suis à Genève, je suis obligé de moins aimer!» Et s’il devait faire un vœu pour cette saison? «Un titre avec Genève», conclut Noah Rod avec assurance. I



*****

«Il est beaucoup plus fort que moi»

Jean-Luc Rod, le père, est lié avec Gottéron, même s’il n’y a joué que quatre saisons. Entraîneur des moskitos B, il a suivi avec attention l’évolution de son fils Noah (photo lafargue). «C’est vraiment dommage qu’il n’ait pas continué à Fribourg, mais le club a perdu d’autres joueurs en même temps que sa place en novices top, à l’époque», regrette le père. Avant de poursuivre: «Noah est beaucoup plus fort que moi. Il n’y a pas photo! Les entraînements sont différents. Physiquement, un joueur est plus fort aujourd’hui. En fait, c’est impossible de comparer les époques.»

Chris McSorley a mis en avant le «QI élevé de Noah Rod en matière de hockey». «Il est un joueur très complet» soulignait le patron de Genève au micro de la RTS. «Il a des qualités physiques évidentes. Il est le prototype d’un attaquant puissant.»

Noah ne joue plus avec les juniors élites genevois. Par contre, il a toujours quelques copains ou adversaires dans cette catégorie de jeu. «Sur la glace, il y a peu d’amis», dit Nathan Marchon, junior fribourgeois qui a côtoyé Rod dans diverses sélections nationales. «Il est un gars sympa. Il mérite ce qui lui arrive. Il est costaud et il a toujours été un grand bosseur. Le traval: il n’y a que ça qui compte.» La saison dernière, avant de passer à Fribourg, Jérémie Kamerzin a partagé le même vestiaire que Rod. «Noah, je l’aime bien», sourit le défenseur valaisan des Dragons. «Il est un bon gars. Un bon jeune. Il a du talent et il n’est pas arrogant, même s’il peut le paraître. Il patine vers une très belle carrière, ici ou là-bas, en Amérique du Nord. Je ne sais pas si c’est l’exemple à suivre, mais il fait preuve d’une belle détermination. Il est bien bâti. C’est déjà une bonne base que lui donne la nature. Tout le monde n’en profite pas.»

Les louanges pleuvent sur la révélation de la saison dernière qui doit encore confirmer. Gerd Zenhäusern - l’entraîneur de Gottéron a dirigé Noah Rod en équipe de Suisse juniors - ne s’inquiète pas: «Il est un très bon joueur, talentueux et agressif. Il peut être aligné au centre ou à l’aile. Il s’agit d’un joueur très intéressant pour le hockey suisse. La saison dernière, son éclosion ne m’a pas surpris. Chris McSorley lui a donné sa confiance et l’a très bien entouré (par Almond et Simek/ndlr). Il a pu participer à un camp en Amérique du Nord. Noah Rod a de très bonnes chances de disputer les mondiaux juniors à la fin de cette année.» Pam



avatar
Florida Panthers
Amateur
Amateur

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par Liolio le Mar 25 Nov - 14:39

Florida Panthers a écrit:



Broye25.11.2014 - 10:51

Un chariot de travail agricole finit sur le flanc à Coumin




Tant que c'est pas les nôtres qui sont sur le flanc..


FloridaPanthers a écrit:Télévision25.11.2014 - 12:00

Le Divert’in Brass séduit avec «Le Ranz de vaches»

Ça c'est de bonne augure.

Liolio
NLA player
NLA player

Messages : 3441
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par Florida Panthers le Mar 25 Nov - 14:48

Liolio a écrit:
Florida Panthers a écrit:



Broye25.11.2014 - 10:51

Un chariot de travail agricole finit sur le flanc à Coumin




Tant que c'est pas les nôtres qui sont sur le flanc..


FloridaPanthers a écrit:Télévision25.11.2014 - 12:00

Le Divert’in Brass séduit avec «Le Ranz de vaches»

Ça c'est de bonne augure.

HAHAHAHAHA c'est du copier collé d'internet LOL pardon ;-D
avatar
Florida Panthers
Amateur
Amateur

Messages : 1154
Date d'inscription : 21/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par hs16 le Mar 25 Nov - 14:48

On avait aussi perdu Scherwey et Baertschy avec cette relégation des novices. Comment ce serait passé la finale 2013 avec ces 2 joueurs ?

Autant je veux bien qu'on se plaigne du départ des jeunes fribourgeois suite à ces problèmes qu'ils ont eu avec les novices, autant ce genre de questions n'a pas lieu d'être.

Peut être qu'à Fribourg ces joueurs n'auraient jamais percé, peut être qu'on aurait du lâcher un autre pilier pour garder Scherwey, peut être, peut être, peut être... On ne saura jamais!

Cette finale on l'a perdu parce que les 30 gars qui patinaient pour Gotteron étaient moins fort que ceux qui l'ont fait pour Bern, pas parce que nos novices ont versé quelques années avant.

Et ce Rod, de nouveau un gars qui croît pouvoir jouer en NHL avant même de faire les premiers rôles en Suisse.
avatar
hs16
International
International

Messages : 4329
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 31

https://www.youtube.com/watch?v=qrDd0ffXGiE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par Liolio le Mar 25 Nov - 15:13

hs16 a écrit:

Et ce Rod, de nouveau un gars qui croît pouvoir jouer en NHL avant même de faire les premiers rôles en Suisse.

Aïe, c'est juste ce qu'il fallait dire pour qu'il nous en plante un ce soir

Liolio
NLA player
NLA player

Messages : 3441
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par ilmatar le Mar 25 Nov - 17:31

Liolio a écrit:
hs16 a écrit:

Et ce Rod, de nouveau un gars qui croît pouvoir jouer en NHL avant même de faire les premiers rôles en Suisse.

Aïe, c'est juste ce qu'il fallait dire pour qu'il nous en plante un ce soir

Même pas peur, comme ça va finir 8-2... bounce
avatar
ilmatar
Amateur
Amateur

Messages : 1128
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noah Rod

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum